Comment le savon lave-t-il?

 Nous savons que le savon va nettoyer la bactérie lors du lavage des mains.

Or nous ne savons pas comment ce dernier s'y prend.

C'est pour cela que nous avons étudié le comportement d'une eau savonnneuse en présence de gras car le savon nettoie le gras puisque ce dernier en est un.

   remuer-verre 

                   Eau + huile                                   Eau savonneuse + Huile

 

On constate que l'eau et l'huile ne se mélangent pas, ces deux liquides sont non miscibles. Donc l'eau ne lave pas les substances graisseuses.

Or l'eau savonneuse s'entoure des molécules d'huile, ces liquides sont miscibles. Ainsi, le savon réagit avec des corps gras.

 

Le mode d'action du savon au niveau moléculaire:

 a) Le pouvoir mouillant

La goutte d’eau savonneuse s’aplatit et s’étale plus sur le verre par rapport à celle d’eau distillée. Cela s’explique par le fait que l’ion carboxylate soit composé d’une partie hydrophile et d’une autre hydrophobe. Dans l’eau, le savon se dissout grâce à ces propriétés : 

R- est hydrophobe, du fait qu’il ne se met pas en contact de l’eau, il a tendance à être repoussé vers l’air et s’oriente hors de l’eau.

A l’inverse de -COOˉ, partie négative, qui elle hydrophile,  interagit avec l’eau.

 

b) Le pouvoir détergent 

Les ions carboxylates se dirigeant vers l’air forment à la surface de la solution savonneuse un film savonneux et aussi des agglomérats d’ions carboxylates appelés micelles, à l’intérieur de la solution.

Une micelle est un agglomérat de 20 à plus de 100 molécules d'une structure bien précise. Elle a tendance à avoir une formé sphérique.                          

Comment se forme les micelles de graisse ?

Dans l’ion carboxylate, R- partie hydrophobe est lipophile, alors que -COOˉ hydrophile est lipophobe. Donc, la chaîne carbonée va interagir avec les graisses alors que la tête polaire va interagir avec l’air. Une micelle est donc l’association de plusieurs chaînes carbonées, lipophiles qui va agir sur la tâche de graisse.

 

c) Le pouvoir moussant :

Comment se forme le film d’ions carboxylates à   la surface de l’eau ?

La formation du film d’ions carboxylates est du au repoussement de R- vers l’air et au fait que -COOˉ interagit avec l’eau.

Comment se forme une bulle de savon ?

Par agitation de l’eau savonneuse, des bulles d’air peuvent alors être emprisonnées. La juxtaposition des bulles forme la mousse. Une bulle tient à la nature chimique des molécules formant le savon, qui sont constituées de deux parties : une tête (composée d'un ion négatif, formé d'un atome de carbone et de deux d'oxygène, et d'un ion positif comme le sodium) ainsi que d'une longue queue (constituée d'atomes de carbone et d'hydrogène); son existence.                             

 Le secret du savon est là : quand l'ion positif entre en contact avec l'eau, il se sépare du reste. La tête, hydrophile, apprécie alors ce contact, la queue, hydrophobe, le rejette.

Donc, lorsque l'air et l'eau savonneuse sont brassés, formant des bulles, les molécules de savon se disposent de part et d'autre des fines couches d'eau qui forment la surface de ces bulles. Les têtes hydrophiles sont attirées par le film d'eau, tandis que les queues hydrophobes pointent vers l'air, à l'intérieur et à l'extérieur des bulles.

 

Ainsi le savon agit sur les corps gras pour les « déterger » en les décollant. Cette action du savon est spécifique de ses molécules qui possèdent des propriétés amphiphiles.

                            

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site