Présentation du savon

1)     Histoire du savon

Le savon fit son apparition il y a 4500 ans, cependant ce n’est pas celui que nous connaissons aujourd’hui. En effet a cette époque, ils le fabriquaient sous forme de pâte savonneuse à base de graisse animale et de carbonate de potassium, de formule K2CO3(s). Il ne servait non pour la toilette quotidienne mais  pour se blanchir les cheveux ou encore contre les maladies de peau.

Ce n’est qu’au 2ème siècle après J.C, que les arabes le développent en y ajoutant des cendres de plantes maritimes contenant de la soude. Puis, par la suite cette « fabrication » du savon s’exporte jusqu’aux côtes méditerranéenne, en Espagne, en Italie mais surtout en France plus précisément dans la ville de Marseille qui deviendra le principal port du savon d’où l’appellation : « savon de Marseille » (plus réalisé a base de graisse animales mais d’huile d’olive).

Vers 1810, Michel Cheuvreul invente une théorie sur a saponification qui nous apprend que les huiles et graisses sont composées d’éthers-sels (corps résultant de l'action d'un acide sur un alcool) résultant de la composition entre un acide gras et la glycérine.

Aujourd’hui, l’usage du savon est très familier, il en existe des milliers de variétés, de consistantes, de formes, de couleurs, d’odeurs différentes.

2)     Diversité du savon

Comme nous l’avons dit, depuis sa création, le savon a évolué et existe sous différentes formes :

Vrai savon : savon traditionnel, fabriqué à base d’acides gras végétaux ou animaux.

Savon de Marseille : totalement naturel et parfumé que d’une goutte de citronnelle. Il  contient 63% d’acides gras et résineuses et 28% d’eau.

Savon blanc : savon de toilette de luxe préparé à partir d’huile d’olive de premier choix.

Savon à barbe : savon mou contenant des stéarates de potassium (sel ou ester) et de sodium, qui lui confère une mousse persistante.

Savon sur gras : savon enrichi en éléments sur-graissant qui laisse un film protecteur sur la peau.

Savon déodorant : savon contenant des substances pour éliminer les bactéries responsables des odeurs corporelles.

Savon synthétique : fabriqué à partir de tensioactif très doux. Leur Ph est non alcalin.

Savon  « sans savon » : il comporte ni parfum, ni conservateur mais quelque fois des huiles végétales, protéines de lait, des vitamines. Ils sont destinés pour les peaux sensibles, allergiques.

Gels douche : ils sont sensés être plus doux que  les savons. Mais on leur adjoint des conservateurs, parfums, colorants qui les rendent finalement irritants pour la peau.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×