Solubilité du savon

         Nous voulons savoir si le savon se dissout de la même manière dans des eaux à teneur en sels minéraux différente.

Nous formulons comme hypothèse :

« La solubilité du savon est influencée par les différents types de l’eau et donc de la composition en minéraux. Les différentes eaux selon leur dureté influenceraient la solubilité du savon. »

Si notre hypothèse se confirme lors de cette expérience, on devra constater que selon les types d’eau utilisés, la formation de mousse et de bulles de savon varie et devient alors plus ou moins importante ; et que selon la concentration de l’eau en sels minéraux (ions ), le savon est plus ou moins soluble.

 Nous avons donc versé dans chaque tube à essai un même volume des six différents types d’eau sélectionnés puis nous y avons ajouté 3g de notre savon. On a agité pour mélanger le tout et avons pu comparer la solubilité du savon et mesurer la hauteur de la mousse.

Nous avons mesuré les quantités de matière de chacune des eaux.

Le titre hydrotimétrique ( T.H. ), ou dureté de l'eau, est l’indicateur de la minéralisation de l’eau. Elle est surtout due aux ions calcium et magnésium.

Plage de valeurs du titre hydrotimétrique :

TH (°f)

0 à 7

7 à 15

15 à 25

25 à 42

supérieur à 42

Eau

très douce

douce

moyennement dure

dure

très dure

 Ensuite, nous avons calculé la dureté des eaux.  Il faut pour cela additionner les moles de calcium et les moles de magnésium.

 

Analyse :

Plus la dureté de l’eau augmente, plus la formation de mousse diminue. Une eau est dite non dure, si elle a une très faible concentration en ions minéraux voire une concentration en ions minéraux nulle ( eau distillée ). Une eau est dite dure si cette dernière a une importante concentration en ions minéraux et plus particulièrement les ions calcium Ca²+, magnésium Mg²+. Ce sont donc ces deux ions qui sont responsables de la dureté de l’eau.

Il y a réaction entre les ions calcium et magnésium puis formation d’un précipité : « pellicule savonneuse ». Le savon ne se dissout alors pas complètement et forme très peu de mousse dans l’eau.

A l’inverse, dans une eau dite non dure, ou une eau pure, le savon s’y dissout facilement, ne forme aucun précipité. Il forme de la mousse abondamment

Ainsi en conclusion, le savon se dissout facilement dans les eaux non dure ou dans les eaux pure, où sa solubilité y est alors grande. Il présente de bonnes propriétés moussantes car il en forme beaucoup.

Alors que les eaux dures diminuent la solubilité du savon qui ne forme donc plus beaucoup de mousse.

Le savon perd sa solubilité et son pouvoir moussant dans les eaux riches en ions  Ca²+, Mg²+ et Na+.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×